Pharmagest interactive

Source : rapports annuels. / Fiche Pharmagest Interactive bourse mise à jour le 21/05/2020 

Présentation de Pharamgest

PHARMAGEST INTERACTIVE a été créee en 1996 par Thierry CHAPUSOT, Thierry PONNELLE et Vincent PONNELLE et introduite en bourse en 2000.

Le groupe est le N° 1 français de l’édition et de l’intégration de progiciels destinés aux pharmacies, aux laboratoires et aux maisons de retraite.

Pharmagest Interactive est détenue majoritairement par LA COOPERATIVE WELCOOP, coopérative de pharmaciens. Cette forte proximité avec la profession de pharmacien permet au groupe d’avoir une très bonne compréhension de l’écosystème du pharmacien en particulier et de la santé en général.

Principaux actionnaires

La Cooperative Welcoop SA
66.6%
Thierry Chapusot
5.1%
Thierry Ponnelle
2.7%
Autodétention
1.4%
Flottant
24.3%

2019 en bref

0 m€
Chiffre d'affaires
0 %
Marge opérationnelle
0 m€
EBITDA
0 m€
Free Cash-Flow
0 m€
Résultat net
0 m€
Dettes nettes

Les métiers de Pharmagest

– Activité historique du Groupe

– Trois Pôles :

  • * le Pôle Pharmacie France (43% PDM)
  • * le Pôle Pharmacie Belgique (15% PDM) et Luxembourg (4% PDM)
  • * le Pôle Pharmacie Italie :

    Sur le marché des logiciels de gestion officinale qu’il a intégré récemment, Pharmagest détient 4,5% de PDM. Sur le marché de la répartition (distribution) la PDM s’élève à 60%

  •  

– Les logiciels offrent un panel de solutions qui vont des fonctions élémentaires de vente (facturation, gestion de stock) à l’analyse de rentabilité, e-commerce, aide à la décision, échange dématérialisé des données de santé entre professionnels de santé et officines….

Trois pôles de compétences :
* le pôle e-Patients
* le Pôle e-Connect
* le Pôle e-Laboratoires.
Ces pôles regroupent plusieurs domaines autour du parcours de vie du patient : les systèmes d’information partagés de santé (dossier médical), la télémédecine (téléconsultation, téléassistance, télésurveillance,…), les services offerts aux patients (l’auto surveillance), les services à la personne pour les personnes dépendantes, ou encore la formation pour les professionnels de la santé.

Des logiciels pour Hôpitaux, Hôpitaux À Domicile (HAD), Services de Soins Infirmiers À Domicile (SSIAD), Établissements d’Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes (EHPAD) et Centre Local d’Information et de Coordination (CLIC), représentant au total environ 3 000 établissements équipés par le groupe en France et DOM-COM.

NANCEO met en place des solutions de financements de biens en location pour le secteur tertiaire.
Concrétement, Nanceo est un site internet ou des clients peuvent demander des financements auprès de bailleurs.
Les produits concernés sont variés ( bureautiques, informatiques, médicaux, audios…)

CA 2019 par division

Décrytptage de la stratégie

Phamagest Interactive, c’est l’histoire d’un éditeur de logiciel pour les pharmacies qui veut devenir la première plateforme européenne de santé. L’objectif est de créer un écosystème pour connecter et coordonner tous les professionnels de santé (médecins, pharmacies, hôpitaux, EHPAD…) autour du patient.

un ecosystème autour du patient

Exemple d'innovation

“En étroite collaboration avec des partenaires du monde médico-social, NOVIATEK a conçu NoviaCare®, un système d’accompagnement destiné aux personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer et aux personnes âgées vivant seules à domicile. A l’aide de capteurs judicieusement placés et d’une box, ce système mesure la vie de la personne à domicile, analyse son comportement (absence de prises de repas, chute, problème d’hygiène,…) et apporte un aspect préventif permettant de rassurer la personne ainsi que sa famille et les soignants par l’envoi d’un rapport quotidien.
Egalement équipé d’une synthèse vocale, NoviaCare peut conseiller la personne sur sa prise de médicament, la fréquence de ses repas, son niveau d’hydratation ou encore sur les repères spatiaux temporels.”

Objectifs stratégiques

Pharmagest Interactive en quelques chiffres

0 %
PDM pharmacie en France
0 %
PDM pharmacie en Belgique
0 %
PDM EHPAD en France
0 %
PDM dans de la répartition* en Italie

(*) Le marché de la répartition correspond au marché des intérmédiaires grossistes

La newsletter pédagogique

Répartition des ventes

Pharmagest repartition géographique

2,8%

Belgique & Luxembourg

93,6%

France

3,5%

Italie

Un modèle économique résilient

A ce stade de la pandémie, il est difficile d'évaluer les conséquences sur le chiffre d'affaires du Groupe, sa rentabilité ou d’autres éléments tels que le niveau de production, les commandes, les stocks ainsi que les coûts et les prix de vente depuis l’apparition de la crise sanitaire et la date de dépôt du document d’enregistrement. Cependant, le modèle économique du Groupe PHARMAGEST est résilient. La récurrence de son chiffre d’affaires (66%) et de sa marge brute (68%), son excellente structure bilancielle ainsi que la diversité de ses activités liées à la santé sont autant d'atouts majeurs qui devraient permettre de limiter l’impact de cette crise sanitaire sur la croissance de son chiffre d’affaires et sur ses marges.

Rapport annuel 2019

Marchés & concurrence

France : 21.550 officines en France à fin 2019 (21.800  en 2018).

  • Situation : La digitalisation des pratiques vient disrupter les modèles existants. Cette transformation, parfois vue comme une menace, peut se révéler un formidable levier de croissance pour le pharmacien à même de réussir à prendre ce virage numérique.
  • Perspectives : Les relais de croissance sont : i)  la parapharmacie et ii) l’avènement de nouveaux services tels que la PDA et la téléconsultation en officine.
  • Concurrence : Trois principaux acteurs : le leader PHARMAGEST INTERACTIVE, Son principal concurrent, SMART-Rx, (filiale du Groupe CEGEDIM) et EVERYS (une société indépendante).

 

Belgique : 4.800 pharmacies en Belgique en 2019 (Vs. 4.841 en 2018)

  • Situation : Les pharmaciens belges subissent la concurrence de géants de la parapharmacie.
  • Perspectives : Le pays dispose d’un réseau de pharmacies des plus denses d’Europe. Compte tenu d’une « offre surabondante », 750 officines risquent de fermer entre 2019 et 2021.
  • Concurrence : Les sociétés CORILUS, FARMAD, et NEXTPHARM

 

Luxembourg : 96 officines en 2019 (97 en 2018).

  • Marché duopolistique. La société PROPHALUX est le principal concurrent.

 

Italie : 19 000 officines, stable

  • Situation : PHARMAGEST ITALIA est partenaire de plus de 60% des grossistes-répartiteurs (intermédiaire entre les laboratoires et les pharmacies )en Italie.
  • Sur le marché des logiciels de gestion officinale, le groupe est considéré comme un nouvel entrant avec 4,5% de PDM.
  • Perspectives : Pharmagest vise 20% de PDM dans les pharmacies en 2023 grâce essentiellement à la croissance externe.
  • Concurrence : Sur le marché des logiciels de gestion officinale, les principaux acteurs de ce marché sont COMPUGROUP MEDICAL et PHARMASERVICE qui représentent à eux deux environ 70% du marché.
  • Pôle Etablissements pour Personnes Âgées Dépendantes (France)
  • Situation :
  • Le marché des EHPAD et Accueils de jour en France est composé de plus de 10.000 structures.
  • Le groupe détient 28% de part de marché avec son logiciel Malta Informatique.
  • Perspectives : Le marché est en progression constante compte tenu des besoins en places d’hébergement liés au vieillissement de la population.
  • Concurrence : Groupe BERGER LEVRAULT, TERANGA SOFTWARE et SOLWARE SANTE.

 

  • Les autres pôles (tous français également) sont :
  • i) Pôle Soins Infirmiers et Hôpitaux à Domicile, ii) Pôle Hôpital (48 hôpitaux équipés à fin 2019) et iii) Pôle Etablissements Professions Libérales
  • Situation et perspectives :
  • L’e-Santé est un phénomène mondial en forte expansion. Selon l’étude Berg Insight, en 2016, près de 7,1 millions de patients ont été surveillés à distance à travers le monde dans le cadre de prises en charge utilisant des solutions de santé mobiles. Selon les estimations de l’étude, le nombre de patients surveillés à distance en 2021 s’élèverait à 50,2 millions.
    Les revenus générés par ce marché sont estimés à 7,5 milliards d’euros en 2016. Ils devraient augmenter progressivement d’ici 2021 pour atteindre à cette date la somme de 32,4 milliards d’euros.
    Les dispositifs médicaux connectés représentent 67,5% du total des revenus liés à la surveillance à distance mais l’étude note que la part liée aux plateformes de prestations de soins et aux solutions de connectivité va augmenter plus rapidement, et finira par atteindre 51,3% du total des revenus en 2021.

 

  • Concurrence : 
  • • De sociétés start-up qui tentent de percer sur un marché où le fait d’être déjà reconnu par les professionnels de santé est un facteur clé de succès incontournable.
    • De fournisseurs de logiciels aux professionnels de santé qui se développent sur ce segment.
    • De filiales d’entreprises de premier plan (opérateurs de télécommunication, Industrie Pharmaceutique, entreprises de télésurveillance, etc.).

Performance opérationnelle

Chiffre d'affaire

En millions d’euros

résultat opérationnel

En millions d’euros

marge opérationnelle

En %

résultat net

En millions d’euros

Dettes nettes

En millions d’euros

Gearing

En %

Rentabilité des fonds propres

En %

Actif net par action

En EUR

Commentaires MasterBourse

Pharmagest Interactive est en train de passer d’un simple éditeur de logiciels d’officines à une plateforme de partage entre plusieurs acteurs (pharmacies, médecins, hôpitaux…), sorte d’écosystème interconnecté et centré sur le patient.

Malgré un nombre de pharmacies globalement stable sur les 10 dernières années, l’entreprise a réussi à croitre significativement en offrant toujours plus de services annexes et en développant de nouveaux de services de e-santé (télémédecine…).

L’activité informatique pour établissements sanitaires (EHPAD, hôpitaux, soins à domicile…) connaît, elle, une croissance structurelle.

Pharmagest jouit par ailleurs d’une activité très rentable, acyclique (rentabilité élevée même pendant la crise de 2009) et une forte visibilité (2/3 du business est récurrent).

Le groupe a connu une croissance bénéficiaire comme on adore voir et ce depuis plus d’une décennie. La croissance des bénéfices a surperformé celle du CA et la marge opérationnelle atteint désormais les 26% en 2019 (17% en 2009).

Les raisons de cette performance hors norme réside clairement dans la conjonction de plusieurs avantages concurrentiels forts et qui ne cessent de se renforcer. Les barrières à l’entrée sont nombreuses ; coûts de transferts, des parts de marchés élevés qui soutiennent l’innovation et les lancements de nouveaux produits. Enfin, il faut noter également le caractère réglementaire de l’activité et la difficulté des nouveaux entrants d’obtenir les accréditations pour manipuler les données sensibles liés à la santé des patients.

Activité informatique pour pharmacie et établissements sanitaires :

Avec un bilan très solide et un free cash-flow élevé, le groupe a les moyens de consolider ses positions (via de la croissance externe) tout en capitalisant sur sa technologie surtout en Italie où l’objectif est de contrôler 20% du marché des officines à partir de 2023 (contre 4,5% en 2019) : un objectif clairement ambitieux mais qui reste dans les cordes du groupe. A suivre.

Les solutions e-santé :

La progression des maladies chroniques due à l’allongement de la durée de la vie appelle une prise en charge adaptée des séniors encore autonomes. Ce levier représente une opportunité pour les solutions du groupe en matière de télémédecine et les plateformes qui coordonnent le travail des médecins, infirmiers et pharmaciens autour de la sécurisation de la prise médicamenteuse.

C’est en ce sens que l’entreprise s’est d’ailleurs dotée de son propre data center dès 2012 pour garantir une qualité et une haute sécurité des sauvegardes et partages de données entre les différents acteurs et dispose de l’agrément HDS (Hébergeur de Données de Santé).

Une des forces du groupe réside dans la nature de son actionnaire principal (une coopérative de pharmaciens) qui maîtrise parfaitement les challenges et les évolutions du marché.

L’allocation du capital est très pertinente. Le groupe parvient à autofinancer une croissance fortement créatrice de valeur (rentabilité élevée et en progression et un ROE >20%), distribuer des dividendes et garder un bilan extrêmement solide (situation de cash positif). Le tout sans jamais diluer les actionnaires (le nombre d’actions est resté constant depuis 2008 au moins).

DONNÉES FINANCIÈRES

Compte de résultat (M€)20092010201120122013201420152016201720182019 
Chiffre d'affaire829297109113115113128147148159
Résultat opérationnel1417182023262831353941
Résultat net part du groupe1011121416171921232528
Bilan (M€)20092010201120122013201420152016201720182019
Actifs non courants414243434445466788117161
Actifs courants39434859656978849010798
Dont trésorerie2891116121428283321
Fonds propres44515866768191102102114128
Passifs non courants976444610244558
Dont dettes fin. À LT74311113143747
Passifs courants2727273130282739526572
Dont dettes fin. À CT002211073610
Total bilan808591102109114124151178224258
BFR108141821283724131614
Ratios (%)20092010201120122013201420152016201720182019
Variation CA12%5%12%4%2%-2%13%15%1%7%
Marge opérationnelle17%18%19%18%20%23%25%24%24%26%26%
Marge nette12%12%12%13%14%15%17%16%16%17%18%
ROE23%22%21%21%21%21%21%21%22%22%22%
BFR/CA12%9%14%17%18%25%33%19%9%11%9%
Payout41%39%38%39%40%45%46%43%43%46%45%
Rendement dividende (c)/(a)11,6%8,9%7,7%6,7%4,2%3,3%2,9%2,4%1,6%1,4%1,5%
Ratios d'endettement20092010201120122013201420152016201720182019
Gearing (%)11%-8%-7%-12%-18%-13%-14%-17%-10%9%28%
Dettes nettes / EBIT0,4-0,2-0,2-0,4-0,6-0,4-0,4-0,6-0,30,30,9
Valorisation20092010201120122013201420152016201720182019
Nombre d'actions (en millions)15,215,215,215,215,215,215,215,215,215,215,2
(a) Cours (moyenne annuelle en euros)2,33,13,95,410,015,219,825,339,553,955,9
(1) Capitalisation boursière (en M€)35485982152231300383600817847
(2) Dettes financières - trésorerie nette5-4-4-8-14-11-12-17-111136
Valeur d'entreprise = (1)+(2)40445574138220288366589828884
Données par action €20092010201120122013201420152016201720182019
Bnpa0,70,70,80,91,11,11,31,41,51,61,9
(b) Actif net / Action2,93,43,84,45,05,46,06,76,87,58,4
(c)Dividende /action0,270,280,300,360,420,500,580,600,650,750,85
Valeur20092010201120122013201420152016201720182019
PER44569141618263330
VE/ROC2,92,63,03,76,08,510,311,816,821,221,6
VE/CA0,50,50,60,71,21,92,52,94,05,65,6
P/B (a)/(b)0,80,91,01,22,02,83,33,85,97,26,6

DONNÉES FINANCIÈRES

Connectez-vous sur ordinateur pour accéder à l’historique des 10 dernières années

Compte de résultat (M€)201720182019
Chiffre d'affaire147148159
Résultat opérationnel353941
Résultat net part du groupe232528
Bilan (M€)201720182019
Actifs non courants88117161
Actifs courants9010798
Dont trésorerie283321
Fonds propres102114128
Passifs non courants244558
Dont dettes fin. À LT143747
Passifs courants526572
Dont dettes fin. À CT3610
Total bilan178224258
BFR131614
Ratios (%)201720182019
Variation CA15%1%7%
Marge opérationnelle24%26%26%
Marge nette16%17%18%
ROE22%22%22%
BFR/CA9%11%9%
Payout43%46%45%
Rendement dividende (c)/(a)1,6%1,4%1,5%
Ratios d'endettement201720182019
Gearing (%)-10%9%28%
Dettes nettes / EBIT-0,30,30,9
Valorisation201720182019
Nombre d'actions (en millions)15,215,215,2
(a) Cours (moyenne annuelle en euros)39,553,955,9
(1) Capitalisation boursière (en M€)600817847
(2) Dettes financières - trésorerie nette-111136
Valeur d'entreprise = (1)+(2)589828884
Données par action €201720182019
Bnpa1,51,61,9
(b) Actif net / Action6,87,58,4
(c)Dividende /action0,650,750,85
Valeur201720182019
PER263330
VE/ROC16,821,221,6
VE/CA4,05,65,6
P/B (a)/(b)5,97,26,6

Dernières fiches

3 commentaires sur “Pharmagest Interactive”

  1. Je pense qu’il y a une erreur sur la répartition du capital avec 66% de la coopérative et 50% de flottant on est déjà au delà des 109%?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *