Kering analyse

Source : rapports annuels. / Fiche Kering bourse mise à jour le 21/04/2020 

Présentation de Kering

Kering (ex PPR), groupe fondé en 1963 par François Pinault, est l’un des leaders mondiaux du luxe. Après une phase de diversification dans la distribution dans les années 90 (CFAO, Conforama, FNAC, La Redoute, etc.), le groupe a entrepris dès 2010, un recentrage sur le secteur du luxe.

Le groupe est toujours détenu par la famille Pinault (40,9%) via la holding Artemis et est dirigé par François-Henri Pinault, fils du fondateur François Pinault.

Principaux actionnaires

Artemis (Famille Pinault)
41%
Salariés
0.1%
Flottant
59%

2019 en bref

0 Mds€
Chiffre d'affaires
0 %
Marge opérationnelle
+ 0 pt
Amélioration de la marge Vs 2018
0 Mds€
Résultat net
0 %
ROE
0 Mds€
Dettes nettes

Les métiers de Kering

Ancien conglomérat diversifié dans plusieurs secteurs, Kering a entamé un recentrage créateur de valeur sur le luxe à partir de 2011. 

Un portefeuille de 13 maisons :
3 maisons phares : Gucci, Yves Saint Laurent et Bottega Veneta. Elles representent 84% des ventes et 93% des profits.


10 maisons « satellites » ou en devenir : Alexander McQueen, Balenciaga, Boucheron, Brioni, Christopher Kane, Pomellato, Qeelin, Sowind, Stella McCartney (à 50%)et Ulysse Nardin.

– Les équipes support, qui constituent un centre de profit au titre des prestations effectuées au profit des marques du groupe et des marques hors groupes (Redcats…) pour des services de sourcing.

– Kering Eyewear, division créée en 2014, spécialisée en lunetterie de luxe avec un portefeuille de 15 marques.

Répartition des ventes 2019

Par zone géographique

Kering CA mondial

19%

Amérique du nord

34%

Asie-Pacifique

8%

Japon

32%

Europe de l'ouest

7%

Autres : Europe de l'ouest, Afrique, Moyen Orient et Amérique du sud.

par catégorie de produits

0 %
Part des ventes dans les magasins en propre

Le portefeuille de Kering

Les marques du groupe

Les marques Kering

Palmarès par rentabilité

Rentabilité des marques Kering

Rentabilité opérationnelle en % en 2019

Chiffre d'affaires par marque

Résultat opérationnel par marque

Marché mondial du luxe en 2019

Evolution des ventes

En milliards d’euros

par catégorie

En %

* Cette catégorie regroupe les chaussures, la maroquinerie (notamment les sacs à main et les portefeuilles, ainsi que d’autres articles en cuir), les lunettes et les accessoires textiles

Canaux de distribution

En %

Par nationalité

En %

Source : Estimation Kering dans son rapport annuel 2019

Performance opérationnelle

Chiffre d'affaires

En milliards d’euros

résultat opérationnel

En milliards d’euros

marge opérationnelle

En %

résultat net

En milliards d’euros

Dettes nettes

En milliards d’euros

Gearing

En %

Rentabilité des fonds propres

En %

Actif net par action

En EUR

Commentaires MasterBourse

La stratégie de recentrage sur le secteur du luxe, adoptée à partir de 2010 par Kering, s’est révélée être pertinente et créatrice de valeur. Les entreprises cédées ont connu depuis 2010 une relative baisse d’activité, tandis que le secteur du luxe, lui, a enregistré une irrésistible croissance durant la dernière décennie.

Les nombreux changements de périmètre qu’a connu le groupe durant ces dernières années (cession de CFAO en 2009, Conforama en 2010, Redcats en 2011, scission de la FNAC en 2012 et Puma en 2017) rendent la lecture des données financières historiques difficile et peu pertinente. De notre point de vue, ce sont les exercices 2018 et 2019 qui illustrent le mieux la nouvelle valeur intrinsèque du groupe. Kering a su mettre en place une recette infaillible basée sur un portefeuille de marques iconiques, protégé par de solides barrières à l’entrée et délivrant un pricing power élevé. Le tout se retrouve alimenté par une croissance importante (abstraction faite de l’année 2020), du fait notamment, de l’amélioration du niveau de vie dans les pays émergents (essentiellement la Chine).

Seul bémol par rapport au géant LVMH : la forte dépendance de Kering à l’égard de la marque Gucci. Kering reste extrêmement dépendant de la Maison italienne. Elle génère à elle seule, plus des 3/4 des profits du groupe.

Dans ces conditions, la décote en terme de valorisation par rapport au leader est méritée et devrait persister.

A court terme, Kering pourrait être impacté par des tensions géopolitiques ou des fluctuations importantes de l’Euro face aux autres monnaies. Quant à l’effet Covid-19, le secteur du luxe est celui qui a profité le plus des premières mesures de déconfinement en Chine… Cela donne une idée de la résilience du secteur et du phénomène de « revenge spending » observé particulièrement dans ces zones.

A long terme, les leviers de croissance du luxe sont en général très importants et toujours d’actualité : croissance constante de la classe moyenne / aisée chinoise, amélioration des niveaux de vie dans les autres pays émergents, dynamisme du e-commerce, du travel retail et des Outlets et développement des nouveaux produits et services haut de gamme. Au vu des ressources disponibles pour le groupe, la croissance externe peut également constituer un très bon levier. Racheter des marques de luxe indépendantes et les intégrer au réseau marketing de Kering, peut s’avérer être d’une redoutable efficacité. Reste à trouver des cibles à des prix intéressants.

L’héritier, François-Henri Pinault, est l’artisan du recentrage du groupe sur le secteur du luxe. Entre 2008 et 2018, la marge brute du groupe est passé de 45 à 75%. Plus impressionnant encore : la marge opérationnelle a été multipliée par 4 passant de 6 à 27% (la magie du luxe) et l’endettement net du groupe a fondu, passant de 5,5 à 1,7 Mds€ sur la même période. Sans oublier le geste opéré envers ses actionnaires, avec la distribution gratuite d’actions FNAC et Puma à la suite de leur scission en bourse.

DONNÉES FINANCIÈRES

Compte de résultat (M€)2010201120122013201420152016201720182019
Chiffre d'affaire11 00812 2279 7369 74810 03811 58412 38515 47813 66515 884
Résultat opérationnel1 2291 5441 7661 3081 5521 2531 3802 7063 7214 610
Résultat net part du groupe9659861 048505296968141 7863 7152 309
Bilan (M€)2010201120122013201420152016201720182019
Actifs non courants17 75417 50816 66617 16417 89318 48618 49918 26114 29719 603
Actifs courants6 9407 4468 5905 6475 3615 3655 6407 3177 0717 546
Dont trésorerie1 3981 2712 0811 4191 0901 1461 0502 1372 2172 286
Fonds propres10 59910 92511 41410 58710 63410 94811 27011 9489 90610 278
Passifs non courants7 6016 9576 6566 7596 7767 8037 9717 8675 0518 723
Dont dettes fin. À LT3 3413 0662 9893 1323 1924 0404 1864 2463 1723 122
Passifs courants6 4957 0727 1865 4665 8445 0994 8995 7636 4118 148
Dont dettes fin. À CT1 8781 6111 5951 7372 2881 7861 2359407561 976
Total bilan24 69524 95425 25622 81123 25423 85124 13925 57721 36827 148
BFR925715918500716905927357-800-912
Ratios (%)2010201120122013201420152016201720182019
Variation CA-33%11%-20%0%3%15%7%25%-12%16%
Marge opérationnelle11%13%18%13%15%11%11%17%27%29%
Marge nette9%8%11%1%5%6%7%12%27%15%
ROE9%9%9%0%5%6%7%15%38%22%
BFR/CA8%6%9%5%7%8%7%2%-6%-6%
Payout46%45%45%954%95%73%71%42%36%63%
Rendement dividende (c)/(a)4,6%4,1%3,9%2,8%3,1%2,9%3,2%2,2%2,6%2,4%
Ratios d'endettement2010201120122013201420152016201720182019
Gearing (%)36%31%22%33%41%43%39%26%17%27%
Dettes nettes / EBIT3,12,21,42,62,83,73,21,10,50,6
Valorisation2010201120122013201420152016201720182019
Nombre d'actions (en millions)126,7125,9126,1126,2126,2126,3126,3126,3126,3126,3
(a) Cours (moyenne annuelle en euros)76,085,497,2133,2127,8140,2145,9267,3408,4484,5
(1) Capitalisation boursière (en M€)9 63610 75012 26116 80316 12917 70418 42933 75651 57561 181
(2) Dettes financières - trésorerie nette3 8213 4072 5033 4514 3914 6794 3713 0491 7112 812
Valeur d'entreprise = (1)+(2)13 45714 15714 76420 25420 52022 38322 79936 80553 28663 993
Données par action €2010201120122013201420152016201720182019
Bnpa7,67,88,30,44,25,56,414,129,418,3
(b) Actif net / Action83,686,790,583,984,286,789,294,678,481,4
(c)Dividende /action3,503,503,753,754,004,004,606,0010,5011,50
Valeur2010201120122013201420152016201720182019
PER101112339302523191426
VE/ROC10,99,28,415,513,217,916,513,614,313,9
VE/CA1,21,21,52,12,01,91,82,43,94,0
P/B (a)/(b)0,91,01,11,61,51,61,62,85,26,0

DONNÉES FINANCIÈRES

Connectez-vous sur ordinateur pour accéder à l’historique des 10 dernières années

Compte de résultat (M€)201720182019
Chiffre d'affaire15 47813 66515 884
Résultat opérationnel2 7063 7214 610
Résultat net part du groupe1 7863 7152 309
Bilan (M€)201720182019
Actifs non courants18 26114 29719 603
Actifs courants7 3177 0717 546
Dont trésorerie2 1372 2172 286
Fonds propres11 9489 90610 278
Passifs non courants7 8675 0518 723
Dont dettes fin. À LT4 2463 1723 122
Passifs courants5 7636 4118 148
Dont dettes fin. À CT9407561 976
Total bilan25 57721 36827 148
BFR357-800-912
Ratios (%)201720182019
Variation CA25%-12%16%
Marge opérationnelle17%27%29%
Marge nette12%27%15%
ROE15%38%22%
BFR/CA2%-6%-6%
Payout42%36%63%
Rendement dividende (c)/(a)2,2%2,6%2,4%
Ratios d'endettement201720182019
Gearing (%)26%17%27%
Dettes nettes / EBIT1,10,50,6
Valorisation201720182019
Nombre d'actions (en millions)126,3126,3126,3
(a) Cours (moyenne annuelle en euros)267,3408,4484,5
(1) Capitalisation boursière (en M€)33 75651 57561 181
(2) Dettes financières - trésorerie nette3 0491 7112 812
Valeur d'entreprise = (1)+(2)36 80553 28663 993
Données par action €201720182019
Bnpa14,129,418,3
(b) Actif net / Action94,678,481,4
(c)Dividende /action6,0010,5011,50
Valeur201720182019
PER191426
VE/ROC13,614,313,9
VE/CA2,43,94,0
P/B (a)/(b)2,85,26,0

Découvrez nos conseils pour 2020

Guide Krach Bourse

Ce que vous allez apprendre :

Dernières fiches

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur whatsapp

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *