PSA logo

Source : rapports annuels. / Analyse Peugeot bourse mise à jour le 15/04/2020 

Présentation du groupe PSA

Le Groupe PSA est un groupe automobile historique français qui détient notamment les marques Peugeot, Citroën (achetée à Michelin en 1976), DS, établie comme une marque à part entière à partir de 2014, ainsi que la marque allemande Opel, achetée à General Motors en 2017.

2ème constructeur automobile derrière Volkswagen, PSA produit essentiellement des véhicules automobiles pour particuliers, des utilitaires ainsi que des deux-roues.

Le groupe est dirigé par Carlos Tavares depuis 2014 et prévoit une méga fusion avec le groupe Fiat Chrysler (FCA) fin 2020 ou début 2021.

Principaux actionnaires

FFP & famille Peugeot
14.21%
Dongfeng Motor Group
12.2%
Bpifrance Participations
12.2%
Salariés
1.86%
Autres
59.53%

2019 en bref

0 Mds€
Chiffre d'affaires
0 %
Marge opérationnelle
0 Mds€
Résultat net
0 Mds€
Free Cash-Flow
0 %
ROE moyen
0 Mds€
Trésorerie nette

Les métiers de PSA

Les divisions

Le groupe conçoit, fabrique et commercialise les marques suivantes :

  • Citroën / Opel / vauxhall : positionnées sur l’entrée de gamme. Concurrent direct : Renault
  • Peugeot: positionnée sur le milieu de gamme. Concurrent direct : volkswagen
  • DS: positionnée sur le haut de gamme. Concurrents directs : BMW, Audi et Mercedes.

La division banque propose plusieurs solutions aussi bien pour les particuliers que pour les professionnels :

  • Des solutions de financement : LOA (Location avec Option d’Achat), LLD (Location longue durée), crédits classiques.
  • Pack Peugeot Perspectives : incluant le véhicule, le financement, l’entretien, l’assistance et la garantie.

PSA possède 46,3% du capital du groupe Faurecia et détient 63% des votes.

Le projet de rapprochement avec le groupe FCA prévoit la distribution des actions de Faurecia aux actionnaires de PSA en amont.

Chiffre d'affaires

3,5 millions de voitures
1,8 millions de voitures
Part de marché en Europe
Electrification de la gamme

Répartition des ventes 2019

Par zone géographique

Les ventes en Chine poursuivent leur chute. La bonne nouvelle, c’est que les profits à court terme du groupe vont augmenter (puisque PSA perd de l’argent sur chaque voiture vendue en Chine). La mauvaise nouvelle est que la dépendance du groupe, vis-à-vis  du marché automobile européen, ne fera qu’augmenter.

Volume par marques

En milliers de voitures

Malgré un recul des volumes de ventes en 2019 (-10%), le groupe a réussi à augmenter son chiffre d’affaires et surtout ses marges, grâce à un meilleur mix géographique (+8,4%), mix produit (+4,3%) et une hausse des prix (+1,2%).

PSA & FIAT CHRYSLER : un futur géant

La fusion des deux groupes devrait être finalisée fin 2020 / début 2021. Voici les chiffres consolidés du futur groupe :

Réparition géographique

repartition geographique des ventes

43%

Amérique du nord

46%

Europe

11%

Reste du monde

Le portefeuille des marques

Les marques du groupe PSA fiat

11 marques phares et 3 déclinaisons (Abarth, SRT…)

Marché automobile mondial

Production mondiale

En millions de voitures

Production par zone

En %

Source : OICA

Performance opérationnelle

Chiffre d'affaire

En milliards d’euros

résultat opérationnel

En milliards d’euros

marge opérationnelle

En %

résultat net

En milliards d’euros

Dettes nettes

En milliards d’euros

Gearing

En %

Rentabilité des fonds propres

En %

Actif net par action

En EUR

Découvrez nos conseils pour 2020

Guide Krach Bourse

Ce que vous allez apprendre :

Commentaires MasterBourse

Le profil du groupe a radicalement changé depuis 2012, année durant laquelle, il a frôlé le dépôt de bilan. Un renflouement a même été nécessaire pour éviter le naufrage. Entre temps, l’arrivée de Carlos Tavares à la tête du groupe a complètement changé la donne. Et sa méthode fonctionne : PSA n’a jamais été aussi riche (10,6 milliards d’euros de cash net pour la division automobile). La marge opérationnelle a marqué un plus haut en 2019 et ce malgré un recul des ventes en volume. La stratégie d’exploitation basée sur la maitrise des coûts couplée avec celle de l’up-selling (montée en gamme) initiée par Tavares, laisse des traces.

Autre point à retenir, l’évolution du seuil de rentabilité : alors qu’il fallait vendre 2,6 millions de voitures en 2013 pour dégager des bénéfices, le seuil de rentabilité a été baissé à 1,8 millions en 2019. Ces 1,8 millions représentent 50% des volumes de ventes totaux de l’exercice 2019.

Un constat s’impose donc : le groupe a les reins solides pour supporter des chocs économiques violents.

Le succès de l’intégration de la marque Opel illustre par ailleurs parfaitement, le savoir-faire du groupe. Alors qu’elle enchainait les exercices déficitaires pendant dix-huit ans dans le giron de General Motors, la marque allemande est redevenue profitable dès sa première année chez PSA. Un vrai exploit opérationnel et une très bonne affaire financière (achetée 1,6 milliard d’euros, Opel a dégagé 1 milliard de profit… Un an après alors que GM a englouti une 20ène de milliards d’euros en vain).

L’équation gagnante du groupe est simple mais diaboliquement efficace :
D’un côté, la baisse des charges grâce à la réduction des frais généraux, des mutualisations des plates-formes techniques et des usines. De l’autre côté, la réduction des ventes tactiques (peu voire pas rentables) et la hausse des prix de vente avec la montée en gamme. Comme l’a souligné un manager du groupe : « PSA n’a jamais vendu autant de voitures à 40.000€. »

La Chine, premier marché automobile mondial reste le gros point noir du groupe. Les ventes dégringolent et les activités du groupe dans ce pays restent déficitaires.

A court terme :

L’année 2020 est à oublier. Les gens ne se précipiteront pas dans les concessions pour acheter des voitures à la fin du confinement. Néanmoins, nous pensons que Peugeot peut nous réserver, dans ces conditions extraordinaires, une bonne surprise. Même avec une baisse annuelle de 50% des volumes, les finances du groupe resteront au moins à l’équilibre et le groupe préservera sa « montagne » de cash.

A long terme :

Jusqu’à présent, on reprochait -à juste titre- à PSA d’être trop petit et trop européen. Le projet de fusion avec Fiat changera la donne. Fiat apportera une position solide aux Etats-Unis, 2ème plus gros marché mondial (et le plus rentable). PSA pourrait, quant à lui, déployer ses moteurs extrêmement efficaces en termes d’émissions polluantes et sa large  avance technologique dans l’électrique à tous les modèles de FCA (Fiat Chrysler Automobiles). Les synergies espérées de cette fusion paraissent ainsi, facilement atteignables.

De plus, les 3,7 milliards d’euros d’économies annuelles espérées représentent un montant extrêmement significatif par rapport aux profits actuels des deux groupes et représentent par conséquent, un gisement important de potentielle croissance des bénéfices, même si les ventes demeurent stables.

Cerise sur le gâteau, les actionnaires du futur 3ème groupe automobile mondial (en termes de CA) pourront compter sur un tandem de feu : le sens des affaires de John Elkann combiné à la rigueur opérationnelle de Carlos Tavares, devraient faire des étincelles. 

Sang-froid, humilité, rationalité, fermeté… C’est ce qui caractérise ce passionné de courses automobiles. Carlos Tavares a prouvé qu’un petit constructeur automobile n’est pas voué à l’échec. Il a réussi à fédérer les talents du groupe autour d’une vision stratégique commune : la sienne.  Et il a offert des départs grassement payés, à tous ceux qui ne sont pas intéressés par ce cap. Les performances citées précédemment parlent d’elles-mêmes. Ce que nous apprécions particulièrement chez ce dirigeant,  c’est que toutes les parties prenantes sont servies : grâce aux performances du groupe, les salariés ont eu droit à des primes (1 milliards d’euros) à un niveau égal aux dividendes qui devraient être versés aux actionnaires.

Certains pourraient voir en la pléthorique trésorerie nette dont dispose le groupe, une gestion financière inefficiente. Nous pensons que, pour un groupe automobile qui a frôlé la faillite et qui reste dépendant du seul marché européen, la sécurité passe avant tout, même si cela devrait pénaliser le ROE.

DONNÉES FINANCIÈRES

Compte de résultat (M€)2 0082 0092 0102 0112 0122 0132 0142 0152 0162 0172 0182 019 
Chiffre d'affaire54 35648 41756 06159 91255 44654 09051 59254 67654 03065 21074 02774 731
Résultat opérationnel-394-1 4161 736898-4 698-1 3461241 9762 6113 0874 4004 668
Résultat net part du groupe-363-1 1611 134588-5 010-2 317-7068991 7301 9292 8273 201
Bilan (M€)200820092010201120122013201420152016201720182019
Actifs non courants21 95321 84722 98325 62821 63219 97120 60522 05523 96531 00633 80638 439
Actifs courants39 77442 27445 50843 36343 24339 65040 60727 05521 18826 49928 14631 327
Dont trésorerie2 0407 8439 2785 1905 4216 1619 95910 89612 09811 89415 42617 833
Fonds propres13 25912 44714 30314 49410 1677 79110 41812 21914 61816 72019 59421 801
Passifs non courants9 98013 80212 63712 55312 99513 03011 63810 00110 13811 55112 35616 265
Dont dettes fin. À LT4 4919 2688 2597 6397 8288 0816 4634 2674 5264 7785 2578 915
Passifs courants38 48837 87241 55141 94441 67638 84339 15626 89020 39729 23430 00231 700
Dont dettes fin. À CT1 8181 7533 3572 2102 9063 0392 8333 2291 6612 5312 1822 521
Total bilan61 72764 12168 49168 99164 83859 66461 21249 11045 15357 50561 95269 766
BFR1 064-1 688-1 964-1 561-948-2 315-5 675-7 502-9 646-12 098-15 100-15 685
Ratios (%)200820092010201120122013201420152016201720182019
Variation CA--11%16%7%-7%-2%-5%6%-1%21%14%1%
Marge opérationnelle-1%-3%3%1%-8%-2%0%4%4,8%4,7%5,9%6,2%
Marge nette-1%-2%2%1%-9%-4%-1%2%3%3%4%4%
ROE-3%-9%8%4%-49%-30%-7%7%12%12%14%15%
BFR/CA2%-3%-4%-3%-2%-4%-11%-14%-18%-19%-20%-21%
Payout0%0%8%18%26%17%15%11%9%
Rendement dividende (c)/(a)0,0%0,0%2,6%2,9%5,4%5,8%2,3%2,0%2,8%1,9%1,7%1,5%
Ratios d'endettement200820092010201120122013201420152016201720182019
Gearing (%)32%26%16%32%52%64%-6%-28%-40%-27%-41%-29%
Dettes nettes / EBIT-10,8-2,21,35,2-1,1-3,7-5,3-1,7-2,3-1,5-1,8-1,4
Valorisation200820092010201120122013201420152016201720182019
Nombre d'actions (en millions)234,0234,0234,0234,0342,1354,8783,1808,6859,9904,8904,8904,8
(a) Cours (moyenne annuelle en euros)19,511,915,015,46,36,39,414,612,517,219,721,6
(1) Capitalisation boursière (en M€)4 5612 7783 4993 6052 1512 2507 33511 80110 79015 56517 78719 583
(2) Dettes financières - trésorerie nette4 2693 1782 3384 6595 3134 959-663-3 400-5 911-4 585-7 987-6 397
Valeur d'entreprise = (1)+(2)8 8305 9565 8378 2647 4647 2096 6728 4014 87910 9809 80013 186
Données par action €200820092010201120122013201420152016201720182019
Bnpa-1,6-5,04,92,5-14,7-6,5-0,91,12,02,13,13,5
(b) Actif net / Action56,753,261,161,929,722,013,315,117,018,521,724,1
(c)Dividende /action0,00,00,390,450,340,370,220,290,350,330,330,33
Valeur200820092010201120122013201420152016201720182019
PER0036000136866
VE/ROC3,49,253,84,31,93,62,22,8
VE/CA0,20,10,10,10,10,10,10,20,10,20,10,2
P/B (a)/(b)0,340,220,240,250,210,290,700,970,740,930,910,90

DONNÉES FINANCIÈRES

Connectez-vous sur ordinateur pour accéder à l’historique des 10 dernières années

Compte de résultat (M€)2 0172 0182 019 
Chiffre d'affaire65 21074 02774 731
Résultat opérationnel3 0874 4004 668
Résultat net part du groupe1 9292 8273 201
Bilan (M€)201720182019
Actifs non courants31 00633 80638 439
Actifs courants26 49928 14631 327
Dont trésorerie11 89415 42617 833
Fonds propres16 72019 59421 801
Passifs non courants11 55112 35616 265
Dont dettes fin. À LT4 7785 2578 915
Passifs courants29 23430 00231 700
Dont dettes fin. À CT2 5312 1822 521
Total bilan57 50561 95269 766
BFR-12 098-15 100-15 685
Ratios (%)201720182019
Variation CA21%14%1%
Marge opérationnelle4,7%5,9%6,2%
Marge nette3%4%4%
ROE12%14%15%
BFR/CA-19%-20%-21%
Payout15%11%9%
Rendement dividende (c)/(a)1,9%1,7%1,5%
Ratios d'endettement201720182019
Gearing (%)-27%-41%-29%
Dettes nettes / EBIT-1,5-1,8-1,4
Valorisation201720182019
Nombre d'actions (en millions)904,8904,8904,8
(a) Cours (moyenne annuelle en euros)17,219,721,6
(1) Capitalisation boursière (en M€)15 56517 78719 583
(2) Dettes financières - trésorerie nette-4 585-7 987-6 397
Valeur d'entreprise = (1)+(2)10 9809 80013 186
Données par action €201720182019
Bnpa2,13,13,5
(b) Actif net / Action18,521,724,1
(c)Dividende /action0,330,330,33
Valeur201720182019
PER866
VE/ROC3,62,22,8
VE/CA0,20,10,2
P/B (a)/(b)0,930,910,90

Dernières fiches

4 commentaires sur “Peugeot bourse”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *